Le requin Hâ

Publié le 21 Avr, 2013
Galeorhinus galeus (Linnaeus, 1758)

Description

Ce poisson, qui devient lui aussi saumonette une fois pelé, se déplace en permanence entre la côte et les fonds de 400 mètres, en des cycles de migrations encore peu connus.Si quelques individus peuvent atteindre 2 mètres, ces requins pêchés sur nos côtes ont généralement une taille de l’ordre du mètre.Le hâ, qui se nourrit essentiellement des poissons de fond, des crabes et oursins et étoiles de mer, se reproduit l’été en donnant naissance à des petits requins vivants, « incubés » dans le ventre de leur mère.Il se distingue de l’aiguillat par l’absence d’épines devant les nageoires dorsales et de l’émissole par son dos uniformément foncé.

Apparence

haUn requin svelte avec un long museau et de grands yeux horizontalement ovales. L’origine de la première nageoire dorsale est au-dessus ou légèrement derrière les lobes postérieures libres des nageoires pectorales. La seconde nageoire dorsale est beaucoup plus petite que la première. Le haut du corps et gris-brun à bronze, La surface ventrale est blanchâtre pâle.

Crédit illustration : guide Allo Elasmo – Tan Ki/Apecs. Dessin réalisé à partir d’une photo de Samuel Iglesias-MNHN

Habitat

L’Atlantique de l’ouest, le Brésil l’Argentine. L’Atlantique de l’est, l’Islande, les iles Féroé et la Grande Bretagne. La Méditerranée. Le Sénégal et la côte de d’Afrique de l’ouest, sauf l’Afrique du Sud. Pacifique de l’ouest, l’Australie, la Nouvelle Zélande. Pacifique central, les Iles de Laysan. Pacifique de l’est, de la Colombie Britannique à la Californie, le Pérou et le Chili.

Un requin actif rapide . Parfois trouvé dans les eaux pélagiques mais pas océaniques. Il préfère les eaux profondes de la surface à plus de 470 mètres . Souvent trouvé en petit banc lors de migration. Les mâles et les femelles sont séparés sauf pendant la saison ou ils s’accouplent. Les jeunes grandissent dans des eaux peu profondes.

Alimentation

Principalement les poissons. Ils sont très opportunistes et se nourrissent sur les fonds et d’espèces pélagiques (tel que les Harengs, les sardines et autres), Ainsi que des invertébrés.

Reproduction

Ovovivipare, 6 à 52 petits par portée, la moyenne se situe entre 20 à 35 petits. La taille à la naissance est entre 30 et 40 centimètres. Les mâles atteignent la maturité sexuelle à un âge de 8 ans et une taille entre 1,20 et 1,70mètre, les femelles à 11 ans et 1,30 à 1,85 mètres. Il est estimé que cette espèce peut atteindre un âge d’au moins 55 Ans.

Taille maximum

La taille moyenne se situe entre 1,20 et 1,40 mètre, la taille maximum est de 1,95 mètre.

Danger pour l’homme

Inoffensif.

Statut UICN

Vulnérable.

Ces articles vous intéresserons aussi

Le requin baliai

Le requin baliai

Tout savoir sur le requin-baliai (Carcharhinus hemiodon)   Requin-baliai Carcharhinus...

lire plus
Petit requin taupe

Petit requin taupe

Il est à la fois pélagique et côtier. C'est un grand requin au corps fusiforme, au museau court et...

lire plus

Les autres articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.