Les comportements individuels au coeur de la compréhension des attaques de requin

Publié le 21 Jan, 2019

Un article d’ Eric Clua, professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, spécialiste des requins, et John DC Linnel.

 

L’article sur le site du CRIOBE

Figure : Si l’hypothèse de dépendance à la densité (à gauche) était respectée, le retrait aléatoire de 66% des requins devrait entraîner une baisse corélée du nombre de victimes, or cette tendance n’est jamais observée in situ. En revanche, sur la base de l’hypothèse ‘comportementale’ (à droite), selon que les campagnes aveugles permettent ou pas le retrait involontaire du ‘requin à problème’, le nombre de victimes varie considérablement, du tout au rien, comme observé dans certaines campagnes comme respectivement au Brésil au début du XXIème siècle et à Hawaii dans les années 70.

 

Eric Clua et John DC Linnel
Professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, spécialiste des requins

RÉFÉRENCE
Clua, E. E. G. and Linnell, J. D. C. (2018) Individual shark profiling: an innovative and environmentally responsible approach for selectively managing human fatalities. Conservation Letters. DOI: 10.1111/conl.12612

CONTACT
Eric CLUA | eric.clua@univ-perp.fr

 

Ces articles vous intéresserons aussi

Les autres articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.