TRADUCTION D’UN ARTICLE ESPAGNOL ECRIT PAR MONICA ALONSO RUIZ, NOTRE CONSOEUR ESPAGNOLE DE FINNING FREE ZONE SPAIN , ARTICLE PARU DANS LA REVUE ACUSUB : « Requins en danger. Évolution et importance des requins pour les écosystèmes marins.

1039840_372615386174275_1170903939_o Que ces animaux sont fascinants! Les plongeurs les aiment, mais en général les gens en ont une peur épouvantable due à une image imméritée. Ce sont des animaux étonnants et très évolués tout en étant absolument nécessaires à l’équilibre des écosystèmes marins. Malheureusement, ils sont en danger: l’action humaine est à l’origine de l’extinction de certaines espèces . Nous lançons un appel à la préservation de ces animaux. Laissez moi vous présenter ces grands poissons et leurs problèmes. Les requins, aussi appelés squales sont des poissons cartilagineux ou squelette Chondrichthyes . A ce groupe appartiennent également les raies et chimères. Les grands requins sont aussi appelés requins requiem comme le grand requin blanc ou le requin taureau. Ce sont de grands prédateurs qui sont au sommet de la chaîne alimentaire. Dans les requins il y a aussi de petites espèces généralement d’eau profonde, et de grands requin comme le requin-baleine, le plus grand poisson, qui peut mesurer jusqu’à 18 mètres et ne se nourrit que de plancton. Superhéros d’évolution Les premiers requins sont apparus dans les océans il y a 400 millions d’années et ont survécu à plusieurs extinctions massives d’animaux (peut-être jusqu’à 5 extinctions) comme celle des dinosaures. Ils existent sur notre planète depuis une période de temps 100 fois plus longue que la période de l’existence humaine. Il existait des requins primitifs avec des formes très différentes de maintenant, par exemple Helicoprion avec des dents en spirale. Il ya 100 millions d’années les requins modernes sont apparus, émergeant d’évolution spécialisées et variées, tels que les requins-marteaux. Le plus connu des requins disparus , Carcharodon megalodon est sans doute l’ancêtre du grand requin blanc. Comme pour tous les requins disparus, ce qui permet de les identifier sont leurs dents, car ayant un squelette cartilagineux, il s’est dégradé et le seul fossile qui reste ,produit par la partie la plus dure de l’animal: leurs dents. Il a été estimé que cet animal mesurait, à partir de la reconstruction de sa mâchoire, environ 15 mètres. Le squelette cartilagineux est le résultat d’une évolution de poissons de faible poids et d’un rendement énergétique élevé, sans vessie natatoire. Les requins doivent nager en permanence pour maintenir leur flottabilité et un énorme foie, contenant de l’huile, leur permet d’améliorer leur flottabilité. L’image de requins L’image des requins qui nous a été donné au cinéma, c’est que ce sont des animaux très dangereux qui attaquent l’être humain sans pitié. Cependant, la réalité est différente. Ce sont des prédateurs, et comme des animaux sauvages ils sont organisés pour chasser mais les attaques sur des humains, sont le plus souvent accidentelles et du au fait d’être confondu à tort avec d’autres animaux marins. Parmi les 375 espèces de requins dans le monde, seulement 30 ont déjà attaqué des humains. Le requin tigre, le requin blanc , le requin taureau sont les plus agressifs, et sont responsables de la plupart des attaques sur des humains. Les requins n’incluent pas la viande humaine dans leur alimentation, et le plus souvent lors des attaques accidentelles, on ne peut pas dire que les requins dévorent habituellement les humains, mais en tant que prédateurs et charognards dans de nombreux cas, il y a eu des cas de cadavres naufragés mangés par les requins lors d’ un désastre naval. Pourquoi avons-nous besoin des requins dans nos écosystèmes marins? Il ya beaucoup de raisons de la nécessaire existence de ces animaux. Les principaux prédateurs qui se trouvent au sommet de la chaîne alimentaire ont comme fonction de maintenir l’équilibre de la vie marine en régulant la quantité d’animaux qui sont en dessous, en prévenant et éliminant les explosions de population d’animaux faibles ou malades. Cet équilibre est très vulnérable à un déficit de prédateurs. Nous avons tous entendu des espèces introduites dans certains écosystèmes, qui sont devenus une menace pour l’absence de prédateurs. Les requins ont une distribution mondiale dans tous les océans du monde et sont généralement de grands migrateurs, de sorte que leur rôle dans l’équilibre de l’écosystème de l’océan mondial est très important. L’océan fournit de la nourriture à un tiers de la population mondiale, produit plus d’oxygène que tous les bois réunis, élimine la moitié des émissions de GES générées par les humains et régule la température de notre planète et de la météorologie. L’océan est le plus grand écosystème de la planète et notre principal moyen de défense contre le réchauffement climatique. Par conséquent, la disparition des requins pourrait produire un grand déséquilibre mondial. Cette vidéo explique que la surpêche des requins a conduit à une augmentation de certaines espèces de raies par exemple. Leur grande voracité a détruit la pêche des conques dans la zone : lorsque vous supprimez un grand prédateur dans la chaîne alimentaire d’autres espèces prennent leur place et changent radicalement la balance de l’écosystème: http://bestsharkvideos.com/what-would-happen-if-sharks-disappeared/ Les scientifiques ont observé dans certaines parties du monde, l’effondrement de certaines pêcheries en raison du manque de requins à cause de l’action humaine; des exemples comme la pêche des conques dans la baie de Chesapeake, les récifs de corail du Belize et de la morue en Nouvelle-Angleterre. Toutes les espèces de requins sont menacées d’extinction, mais une trentaine d’entre eux, parmi lesquels figurent les grands prédateurs, sont en grave danger, et donc leur extinction pourrait avoir des conséquences très graves pour l’équilibre des océans. Requins en danger. Mais pourquoi parlons-nous des conséquences de l’absence de requins? Parce que dans les dernières décennies les populations de requins ont connu une baisse considérable due à l’activité humaine. C’est incroyable que 400 millions d’années existence soient menacées en quelques décennies. On estime que jusqu’à 73 millions de requins sont tués chaque année: cela signifie que plus de 10.000 requins sont tués par heure dans le monde. Au niveau régional certaines espèces ont diminué de 90%. Dans la Liste rouge de l’UICN (Organisation Internationale pour la Conservation de la Nature) 50 listes d’espèces de requins sont incluses dans le risque d’extinction. 63 autres espèces sont quasi menacées, et pour 199 autres espèces les données sont insuffisantes, de sorte que certains d’entre eux pourraient éventuellement être menacés. La principale cause de ce déclin des populations est la surpêche et finning. La surpêche dans de nombreux cas n’est pas due à ce que les requins sont ciblés par les pêcheurs: ce qui se passe, c’est une pêche à l’ aveugles qui produit la capture de nombreuses espèces non-cibles. Les chaluts sont à blâmer pour de nombreuses capture de requins de fond . Les palangres utilisées pour pêcher le thon et l’espadon sont à blâmer pour les captures de nombreuses espèces de requins, les baleines et les tortues également. Les filets également utilisés dans certaines plages pour protéger les baigneurs sont responsables de milliers de morts de requins chaque année. Le finning. Une des causes les plus importantes de la diminution des populations de requins est l’utilisation faite de leurs nageoires comme ingrédient pour la soupe d’ailerons de requin. Cette soupe est un plat traditionnel goûté par les empereurs chinois et les classes supérieures lors de banquets et fêtes. Parce que la viande de requin n’est pas très précieuse et appréciée pour la consommation humaine, est pratiqué ce qu’on appelle le « finning » ou découpe d’ailerons, qui consiste à ‘attraper le requin, couper les ailerons et jeter le reste à la mer, l’animal encore vivant, ce qui provoque une mort lente. Cette pratique a été multiplié dans la dernière décennie par l’augmentation du pouvoir d’achat des classes moyennes chinoises, qui sont de plus en plus exigeants pour ce plat, en particulier dans les célébrations de mariage et le Nouvel An chinois. On estime que la consommation de soupe aux ailerons de requin est passé de 5 à 15% chaque année. Hong Kong est le plus grand marché du monde pour les ailerons de requins, et il représente entre 50 et 80% du commerce mondial. Les estimations des décès annuels de requins, que nous avons cité, viennent de la FAO et du volume des ailerons commercialisés à Hong Kong. La demande croissante pour les ailerons de requins a encouragé les grandes nations de pêche à pratiquer de plus en plus le finning. Contre la faible valeur de la viande de requin (un peu plus de 2 € / kg) et la valeur élevée des ailerons (environ 200 € / kg), les bateaux estiment plus rentables de se débarasser des corps des requins et de faire de la place dans leurs caves pour les ailerons . Des pays comme l’Espagne et le Portugal sont parmi les principaux exportateurs d’ailerons de requins à Hong Kong. Cela surprend beaucoup les citoyens de notre pays, c’ est un fait peu connu. Les grandes palangres en Atlantique se pratiquent pour le commerce d’ailerons de , même si elle est officiellement interdite dans l’Union européenne depuis 2003. Les bateaux utilisent des ports à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne pour débarquer les nageoires et à partir de là les envoyer à Hong Kong. Ainsi notre pays et le Portugal se sont opposés au durcissement de la loi sur l’ antifinning européen, qui a été adoptée en 2012 au Parlement européen. Le durcissement de cette loi a été d’obliger de éebarquer à terre les corps des requins avec leurs nageoires attachées. De cette façon, d’avoir à remplir les cales de navires avec le corps entier des requins devenait moins rentable. Nous sommes confiants que l’application correcte de cette loi permettra que la flotte de pêche espagnole cesse de pratiquer des activités illégales de finning. Il ya un mouvement de la conservation mondiale contre le finning, qui tente d’éduquer le peuple chinois pour ne plus manger de de soupe d’ailerons de requin. Il tente également d’obtenir que les restaurants chinois à travers le monde, arretent de servir ce plat, il n’est pas rare de le trouver dans les menus des restaurants à Madrid, Paris, New York et d’autres villes où on priori on ne croit pas que ce plat puisse etre servi . La consommation d’autres produits de requin. Pêcher du requin n’est pas illégal en général, même si des progrès lents ont été fait avec l’interdiction de la commercialisation mondiale d’ espèces de requins par la convention de la CITES, dont nous avons parlé dans de précédents numéros de la revue. Croyez-le ou non, vous consommez beaucoup de produits dérivés du requin. En plus d’être utilisé comme souvenir pour les mâchoires , la viande de requin est consommée en Espagne et en Europe, pour son faible coût. Qui n’a pas mangé un plat mariné et qui ignore que le requin est un requin en voie de disparition?. Nous pouvons également trouver sur le marché de la viande et des requins-taupes bleus. Autre exemple : Le fameux « fish and chips » anglo-saxon avec de la viande de roussette , un requin gravement menacé . Le problème est aussi que la viande de requin contient une teneur élevée en composés du mercure toxique pour les humains. Le foie gras de requin est utilisé en tant que composant dans des produits cosmétiques et est appelé squalène. Le cartilage de requin est vendu dans les magasins d’aliments naturels, comme remède douteux pour les problèmes articulaires. Cette vidéo montre en images le problème des dérivés de requins: http://vimeo.com/62836762 Surpris? Il s’avère que dans notre vie quotidienne nous contribuons à l’extinction de ces animaux magnifiques sans le savoir. C’est pourquoi l’éducation et la sensibilisation sont essentielles dans ce cas, car ce n’est pas qu’ un problème causé par la cupidité des grandes flottes de pêche,il n’est pas étranger à un citoyen ordinaire. Ils mènent une campagne mondiale de sensibilisation sur les produits de requins. Tout le monde devrait vérifier les produits cosmétiques que nous utilisons, et éviter de prendre du cartilage de requin ou de viande. Les plongeurs, en particulier, devraient être plus sensibles, parce que nous aimons la mer et nous avons la chance de voir des requins majestueux dans leur environnement naturel. Et pourquoi les requins sont très vulnérables aux dangers de la surpêche? Nous ne serions pas en train de parler de la possibilité d’extinction ou d’important déclin des populations de requins si ceux-ci n’étaient si sensibles à la surpêche. La raison est que les requins atteignent généralement la maturité sexuelle tardivement, ont de longues périodes de gestation et la plupart ont peu de petits à la fois. Souvent, les requins sont capturés en dessous de l’âge de la reproduction, et parfois sont capturées des femelles enceintes. C’est très grave, car non seulement celà endommage la population actuelle, mais compromet sérieusement également l’existence de la génération future. Et vous que faites-vous? La principale cause de mortalité des requins étant la surpêche, réduire la demande de requin est la meilleure façon de réduire la pêche. Croyez-vous qu’en ne prenant pas de soupe d’ailerons de requin ou de vivre dans un pays qui ne le considère pas comme partie de leur culture, vous ne pouvez pas faire quelque chose? Voici quelques recommandations sur les choses que vous pouvez faire: • Ne mangez pas les produits de requins. • Restez un consommateur averti: vérifier ce que vous achetez, lisez les étiquettes, comme les ingrédients dérivés du requin sont souvent camouflés comme le squalène, ou chondroïtine (dérivé de cartilage de requin). • Boycotter les restaurants ou les magasins qui servent ou vendent des produits de requins: cela inclut le cartilage de requin, le squalène, la viande de requin, de la peau, des dents et des mâchoires, et les nageoires. • Parlez en à vos amis et votre famille. Expliquer leur le problème et proner la défense des requins. • Apprenez plus sur les requins et enseigner le aux autres. • Plongez avec les requins: le tourisme de plongée avec les requins génère plus d’argent que la pêche . Le tourisme de plongée en cage avec les grands requins blancs produit chaque année environ un demi-million de dollars contre 90 dollars environ, pour un pêcheur qui vend un grand requin mort. • Contribuer à assainir la mauvaise image qu’ont les requins, rétablir leur vérité. Ceux qui ont eu l’occasion d’étudier certains de ces animaux, et surtout plonger avec eux, savons qu’ils ne sont généralement pas des animaux agressifs. • Collaborer à des campagnes pour protéger les requins promus par des organisations et des groupes environnementaux. • Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet: http://sharkangels.org/ http://sharks-mission.fr/ https://www.facebook.com/FinningFreeZoneSpain?ref=hl http://oceana.org/sites/default/files/euo/OCEANA_Finning_Feb_2011.pdf » Monica Alonso Ruiz texte traduit de l’espagnol par SMF avec l’aide de Google Translate for Business:Translator ToolkitWebsite TranslatorGlobal Market Finder Image d’illustration copyright Gary Stokes