pyramide

Saccages éhontés

« Le requin qui nage est beau .

Mais le sage qui le contemple se pose des questions :lui et nous sommes embarqués dans le même vaisseau spatial.

Si les choses se gâtent pour notre coéquipier , notre avenir peut ne pas sourire ..

Pour les squales comme pour la vie marine en général, et comme pour les créatures terrestres , le plus grave n’est cependant pas la pollution .

Le danger principal s’appelle le saccage.

La destruction mécanique directe .

La pêche excessive en fait partie . Mais ce n’est pas le seul viol que nous fassions subir à l’écosystème aquatique.

Pour comprendre le problème, il faut savoir que la mer, dans sa quasi totalité est un désert.

Sa production biologique c’est à dire sa capacité à créer de la matière organique et à entretenir les chaines alimentaires , vaut celle du Sahara ou du Kalahari .

La masse prodigieuse des océans est à peu près stérile .

Seules, quelques oasis créent la sublime diversité des êtres .

Elles sont peu nombreuses .plancton5brc3a9solutiondel27c3a9cran5d

Ce sont la couche superficielle de l’eau, illuminée par le soleil, où le plancton végétal pratique la photosynthèse; les prairies côtières des algues ou de plantes à fleurs (Zostères,posidonies) entre 0 à 50 m de profondeur;les estuaires,les lagunes et les marécages littoraux ,où se mêlent les eaux douces et salées ;les mangroves;les récifs de coraux , les zones de remontée d’eaux profondes; les points de rencontre des courants;enfin les eaux hydrothermales des abysses ..

A l’exception de ce dernier milieu, découvert récemment et profond (autour de 200m), mais dont on a déjà dressé de terrifiants projets de « mise en valeur », l’homme est partout .

Homo Sapiens s’installe . S’approprie. Colonise. Exploite. Récolte. Occupe. Abime. Gaspille…Non seulement il surpêche, mais il rectifie les rivages et les fonds .

Il dévaste à la pelle mécanique et au bulldozer.can-stock-photo_csp15149890

Il batit . Il édifie le sinistre et fameux « mur de béton » qui défigure tant de rivages .

Il creuse des ports , aménage des aéroports, ouvre des routes et construit des maisons , des immeubles et des usines ..Il taille au carré. Goudronne. Bétonne . Simplifie. Stérilise …

Il anéantit la complexité des écosystèmes la variété des espèces par la force de ses engins à moteur, lesquels soulèvent de monstrueux nuages de boue qui retombent en asphyxiant les créatures rescapées, et se répandent come un linceul sur le plancher marin .

Il faut voir, pour se faire une idée du phénomène, l’état lamentable des herbiers littoraux de la Côte d’Azur , et les épaisseurs de sédiments qui, à l’étage inférieur, asphyxient les gorgones et le reste des vivants…

La raison du plus fort .

Les oasis de l’océan créent et entretiennent la vie .

Elles en constituent le poumon , le garde-manger et la matrice .

Les requins ont besoin de l’oxygène qu’elles produisent , de la nourriture qu’elles offrent, des pouponnières qu’elles proposent aux femelles pour pondre ou  mettre bas, aux larves et aux jeunes pour se développer .pyramide

Même les grands squales au large, les requins taupes, le requin peau bleue, le requin longimane, le requin des Galapagos , le requin bouledogue, le grand requin blanc etc..viennent « faire leurs courses » ; vivre leurs amours et leurs maternités dans ces zones privilégiées.

Même ces fauves y trouvent des logis selon leur « coeur » et des nurseries où incubent leurs oeufs et où grandissent leurs bébés.

Comment ne pas craindre nos propres menées destructrices?

Nous autres, hommes, possédons la raison, mais nous n’en usons guère.

Nous préférons la raison du plus fort .

Nous refusons de voir en face les conséquences de nos actes .

Rares, très rares sont les programmes d’étude sur les effets qu’induisent à moyen et à long terme nos pollutions et nos saccages sur le peuple des squales .

Ne nous faisons aucune illusion sur les conclusions auxquelles aboutiraient ces recherches …

Les requins existent depuis 400 Millions d’années.

Ils ont traversé quantité de crises écologiques et des catastrophes majeures .

Ils ont survécu à l’extinction massive du Permien,à la fin du Primaire, voici 250 millions d’années, quand 80% des espèces ont disparu .

Ils ont traversé la petite extinction du Trias .

Ils n’ont pas sombré dans la terrifiante extinction du Crétacé, au terme du Secondaire, voici 65 millions d’années, lorsque  furent anéantis les dinosaures et à nouveau 80% des espèces …

Ils ont abordé l’aire humaine .

Triomphants , mais indifférents au succès.

Superbes , mais sans idée du Beau.

Puissants, mais sans notion de pouvoir.

Au rythme où nous les exterminons, rien ne prouve qu’ils iront beaucoup plus loin.

La parfaite ondulation du requin-zébre sur le corail de la Thailande ne sera t -elle , bientôt qu’un souvenir qui s’efface dans le cerveau du plongeur ?

Les enfants du XXI e siècle auront ils le plaisir de frissonner en imaginant l’aileron du grand blanc à quelques brasses de leur chateau de sable ?

Pourront ils se faire délicieusement peur en écoutant l’histoire du grand méchant squale, qui mange les enfants dans les contes , mais jamais dans le mer?

Requins de la planète

Vous faites pitié

Vous maigrissez! »

 

Extrait La vie secrète des requins .

Yves Paccalet.

Edition L’Archipel.