Quelques conseils aux plongeurs

998603_348727111896436_1563435097_n
Selon G Burgess, de l’ISAF, en cas de rencontre avec un requin agressif, un plongeur ne doit jamais paniquer . Evidemment , peut -être plus facile à dire qu’à faire ..Mais il peut être dangereux d’avoir peur d’un requin, il le sait d’instinct et peut en profiter (dixit Jacques Yves et Philippe Cousteau).Le plongeur doit tâcher de sortir de l’eau calmement , mais toutefois le plus vite possible, en nageant à reculons près de son binôme , ce qui permet d’avoir 4 yeux pour surveiller l’attaquant .
Il recommande aussi que le plongeur face preuve de combativité. Si le plongeur ne peut s’échapper , qu’il ne craigne pas de frapper le requin avec un objet qu’il trouvera à portée de main (même un appareil photo, lequel, contrairement à un pied ou une main, se remplace..).
Toujours garder le requin en ligne de mire, yeux dans les yeux , pour lui montrer qu’on l’a identifié ..
Se tenir droit , position verticale , les bras et les mains contre le corps.
Eviter les gestes désordonnés et brusques.
Si le requin insiste, il faut taper ou pincer le bout du museau , main en position verticale ; mais attention ,le manquer, c’est risquer de voir sa main entre ses dents ..Si possible, il faut mettre sa main dans ses fentes brachiales , très sensibles ., ou exercer une forte pression des doigts dans les yeux.
Ne jamais plonger seul, ni la nuit, ni dans des eaux troubles, ni en cas de blessure qui saigne ..
Ne jamais porter d’objets scintillants .
Ne jamais garder à la ceinture des poissons capturés si vous pratiquez la pêche sous marine .
Ne jamais se baigner à proximité des phoques, qui constituent le repas préféré des grands blancs;
Ne jamais nager au crépuscule quand les requins s’approchent des côtes à la recherche de nourriture .
Eviter les flashs des appareils photos qui attirent les squales (champ magnétique).En général, un requin tourne autour de sa proie et peut venir au contact et la pousser du museau . Il effectue des mouvements précis pour déterminer la qualité de sa proie potentielle ( qui peut être identifié de façon erronée dans un 1er temps comme étant vous..)mais il est extrêmement rare qu’un requin attaque directement . C’est alors que votre comportement de plongeur va intervenir ( en respectant les recommandations citées plus haut) si le requin a un doute , il effectuera une morsure d’ « investigation » .. .

Mais l’Océan et les requins restent territoire et espèce sauvage, imprévisible ….même si ces recommandations sont utiles, et valables dans la plupart des cas, elles ne peuvent être des garanties absolues ..