xxxx000003

Les scientifiques découvrent une probable nurserie de requins marteaux festonnés

Les scientifiques découvrent une probable nurserie de requins marteaux festonnés 
 en voie de disparition ; en plein essor dans la rivière Rewa  à Fidji.

Les nurseries dans les eaux côtières sont un paradis pour les jeunes requins, un lieu de sécurité alimentaire et relativement abondant loin de grands prédateurs des mers ouvertes.  La rivière Rewa à Fidji pourrait être l’un de ces paradis. Selon une nouvelle étude, le cours inférieur de la Rewa pourrait  être une pépinière vitale pour les requins-marteaux festonnés en voie de disparition.

Les pêcheurs vivant le long de la rivière  Rewa ont été les premiers à rapporter la présence de jeunes marteaux à l’attention de Kelly Brown, un écologiste marin à l’Université du Pacifique Sud à Suva, Fidji.

«J’ai commencé à penser que l’estuaire  pouvait potentiellement être une pépinière de requins marteaux, et je suis devenu accro,» dit Brown. «Je voulais faire des recherches  sur cela. »

xxxx000003

Les requins marteaux halicornes vivent dans tous les océans du monde, avec des sous-populations partout dans le Golfe du Mexique à l’océan Indien et  de l’Atlantique Nord au Pacifique Sud. Ils sont un exemple rare d’une espèce de requin qui passe beaucoup de temps en bancs.

Pourquoi les requins marteaux ont ce mode vie, de façon générale, reste un mystère, bien que les hypothèses soient nombreuses: ce pourrait être pour  la socialisation des jeunes, un prélude possible à l’accouplement; ou tout simplement pour se  regrouper près des sources alimentaires riches. Ou, ce  pourrait être  pour assurer la sécurité en groupe.

Ce comportement de groupe signifie aussi que  les requins sont particulièrement vulnérables à la pêche. En étant dans une telle proximité les uns aux autres, de grands groupes de  requins marteaux peuvent devenir pris au piège par le même engin de pêche, ou peut être plus facilement ciblés en masse. Les prises accessoires et le commerce des ailerons sont les deux plus grandes menaces auxquelles ils sont confrontés.

Comme tous les requins,  le requin-marteau halicorne ne se soucie pas de ses  jeunes-requins nouveaux nés , ils ont tout ce qu’ils ont  besoin pour une vie de prédation . Mais pour donner aux jeunes le maximum de chances,  les requins marteau ont de grandes portées jusqu’à 30 petits , qui naissent  dans les zones côtières particulièrement habitables. Ces lieux, connus comme les pépinières, sont constamment et fidèlement utilisés comme sites de naissance , et  sont un lieu essentiel pour les jeunes requin-marteau halicorne pour  se développer et grandir .

Si  les requins marteaux  utilisent Rewa comme une pépinière,  ce serait des nouvelles fantastiques pour ceux qui travaillent pour protéger le requin , et ainsi que  Brown et son équipe pour .

Travaillant souvent dans de forts vents après le coucher du soleil, Brown et ses collègues ont capturé, examiné, et ensuite libéré plus de 80  bébé requins marteaux bébé , vieux de moins de  deux semaines. Leurs résultats indiquent une population saine de jeunes requins qui vivent et se nourrissent dans l’estuaire.

Bien qu’ils ne  peuvent  confirmer que la zone est une nurserie établie , elle exige également l’observation des femelles enceintes qui visitent la région pour donner naissance. Mais la découverte de tant de jeunes est une preuve forte que la Rewa inférieure est probablement une pépinière de requin-marteau halicorne , et la première connue dans les eaux fidjiennes.

« Il est possible que plus de recherche, non seulement dans l’estuaire de la rivière Rewa, mais dans d’autres grands estuaires à Fidji va permettre de  savoir si ce sont des zones d’alevinage,» dit Brown. «J’ espère que nous pourrons protéger ces zones pour permettre aux jeunes requins marteau halicorne d’atteindre  l’âge adulte. »

Région géographique: Océanie
Océanographique Région: Océan Pacifique
Espèce: Poisson

 

par Nik Hubbard
Publié 1 Juin, 2016

 

 

Scientists Discover a Likely Hammerhead Shark Nursery
Endangered scalloped hammerhead sharks are thriving in Fiji’s Rewa River.
by Nik Hubbard
Published June 1, 2016
Nursery sites in coastal waters are a haven for young sharks, a place of relatively abundant food and safety away from larger predators of the open seas. Fiji’s Rewa River could be one such haven. According to new research, the lower reaches of the Rewa may be a vital nursery for endangered scalloped hammerhead sharks.

Fishers living along the length of the Rewa were the first to bring the presence of young hammerheads to the attention of Kelly Brown, a marine conservationist at the University of the South Pacific in Suva, Fiji.

“I started thinking about the estuary potentially being a nursery for hammerhead sharks, and I was hooked,” says Brown. “I wanted to research this.”

Scalloped hammerhead sharks live throughout the world’s oceans, with subpopulations everywhere from the Gulf of Mexico to the Indian Ocean and the North Atlantic to the South Pacific. They are a rare example of a shark species that spends a great deal of time in large schools. Why hammerheads adopt a social lifestyle remains something of a mystery, though hypotheses are plentiful: it could have to do with adolescent socializing, a possible prelude to mating; or simply grouping up near rich food sources. Or, it could be safety in numbers.

This schooling behavior also means the sharks are particularly vulnerable to fishing. By being in such close proximity to each other, large groups of hammerheads can become ensnared by the same fishing gear, or can be more easily targeted en masse. Accidental by-catch and the fin trade are the two largest threats they face.

Like all sharks, scalloped hammerheads do not care for their young—the sharks are born with everything they need for a predatory life. But to give their young something of a head start, hammerheads lay large litters of up to 30 shark pups in particularly habitable coastal areas. These locations, known as nurseries, are consistently and faithfully used as natal sites, and they are an essential place for young scalloped hammerheads to develop and mature.

If hammerheads are indeed using Rewa as a nursery, confirming it would be fantastic news for those working to protect the embattled shark, and so Brown and his team set to work.

Often working in strong winds after sundown, Brown and his colleagues captured, examined, and subsequently released more than 80 nocturnal baby hammerheads, many less than two weeks old. Their findings indicated a healthy population of young sharks living and feeding in the estuary. While they couldn’t confirm that the area is an established nursery—confirmation would also require the observation of pregnant females visiting the area to give birth—the discovery of so many juveniles is strong evidence that the lower Rewa is likely a nursery for scalloped hammerheads, and the first known in Fijian waters.

“There is potential for more research, not only in the Rewa River estuary but in other major river estuaries in Fiji to find out if these are nursery areas,” says Brown. “I ultimately hope that we can protect these areas to allow young scalloped hammerhead sharks to have a fighting chance to make it to adulthood.”
Geographic Region: Oceania
Oceanographic Region: Pacific Ocean
Species: Fish
Scientific Fields: Biology, Ecology
Cite this Article: Nik Hubbard, “Scientists Discover a Likely Hammerhead Shark Nursery,” Hakai Magazine, June 1, 2016, accessed June 8, 2016, http://bit.ly/1ZccHok.