LE SAVIEZ-VOUS NUMERO 13 : TACTIQUES PREDATRICES DES REQUINS: CHASSE DE PROIES AGREGEES OU GREGAIRES

5353_358927284226722_331452818_n
Beaucoup de poissons osseux,évoluent en banc dans une formation serrée formée de milliers d’individus .La terme »banc » décrit un groupe d’individus de la même espèce nageant de façon synchronisée.Concentrés, ces animaux ont plus de chance qu’une créature solitaire de détecter l’approche d’un prédateur et de conduire une action évasive .Face à un prédateur, ces poissons resserrent les rangs en s’agglutinant plus étroitement .

Les requins se réunissent souvent près des sources alimentaires regroupées, comme des bancs de poissons et des rassemblements de calmars ; Quelques requins se nourrissent régulièrement de proies agrégées et certaines espèces profitent d’ailleurs des migrations saisonnières de banc de poissons.

Comment un petit poisson nageant rapidement est-il attrapé par des requins?

Certaines espèces emploient comme tactique de concentrer les proies pour s’alimenter plus facilement . D’autres comme les curieux requins renard et les requins scies, possèdent des adaptations morphologiques pour capturer et tuer efficacement de petites proies en bancs .

D’autres espèces encore ont acquis des techniques comportementales pour chasser de grands nombres de petits animaux . Le requin peau bleue ou le requin cuivre en sont des exemples .

Les requins renards ,puissants nageurs, sont maitres pour se nourrir de telles proies . Le requin renard commun est fréquemment associé aux grands bancs de petits poissons .Sur la côte du Pacifique des USA , ces requins s’alimentent surtout d ‘Anchois de Californie, de Merlu du Pacifique Nord, du Maquereau espagnol, de Pinchard sud américain ou d’Afrique australe .

Le requin renard a une nageoire caudale fortement asymétrique parce que son lobe supérieur est presque aussi grand que le reste du corps et que les vertèbres de l’apex sont hypertrophiées par transformation dorsale et ventrale.
L’animal doit son nom « vernaculaire » à sa queue ; ainsi qu’à la malice avec laquelle il chasse :il fend l’eau avec cet incroyable long lobe supérieur pour conduire en troupeau et désorienter les bancs de poissons .

Souvent , ces requins tournent autour des bancs, en rétrécissant le rayon d’évolution avant de l’attaquer .

Certains ont aussi d’énormes yeux qui peuvent offrir une meilleure vue d’un petit banc de proies comme le requin renard à gros yeux.

Les requins scies possèdent aussi des caractéristiques anatomiques étonnantes , utilisés pour capturer des animaux en banc .

Ces squales utilisent leur rostre, pour blesser et mettre HS ou tuer une proie en chargeant un banc de poissons.
Certains requins s ‘y mettent à plusieurs pour attaquer un banc de poissons, comme le requin pointe nord de récif, le requin gris de récif, le requin taureau . Ils conduisent leurs proies dans des eaux peu profondes avant de conduire une attaque simultanée.

Le Peau bleue a un comportement de farfouilleur n notamment avec les calmars dont il est friand .Ce requin nage à travers l’amas dense des calmars, mâchoire ouverte, et remplit sa bouche de calmars . Ces longues fentes brachiales empèchent les proies de s’échapper .Il peut aussi attaquer de façon verticale , au dessous des calmars et nager vers le haut en saisissant ses proies au fur et à mesure . Quand sa bouche est pleine,il redescend en avalant les calmars.
D’autres espèces agissent pareillement comme le requin Virli léopard, le requin bordé, le requin tisserand,l’aiguillat commun…

Le requin océanique cible beaucoup d’espèces rapides, dont les bancs de poissons qu’il attire avec les grandes tâches blanches qui colorent l’apex de ses nageoires, susceptibles d’apparaitre à la proie comme un banc de poissons . Il nage très lentement et accelère rapidement à l’approche de sa proie et la capture .

Certains requins sont adaptés pour filtrer de petits organismes marins. Le requin baleine, le requin pèlerin et le requin grande gueule se nourrissent de minuscule zooplancton .

Ces squales sont équipés de larges fentes et d’arcs branchiaux modifiés pour prendre au piège de petits poissons et leurs oeufs, des larves et crustacés . Ils filtrent des quantités incroyables d’eau . tous ces requins ont de petites dents .
Le requin grande gueule a 50 rangées de dents sur chaque mâchoire, mais seules trois sont fonctionnelles.
Les filtreurs peuvent être immédiatement reconnus de par leur grande taille et l’extreme largeur de leur bouche .

Le requin baleine et le requin pèlerin consomment le plancton en nageant à une vitesse de 3 à 5 kms/h, gueule bien ouverte et filtrant l’eau de leurs larges fentes brachiales , nageant à la surface .

Le requin baleine a un filtre de succion , il remplit sa bouche pleine d’eau qu’il purge ensuite par ses fentes brachiales .
Il peut manger de plus grande proies que d’autres filtreurs comme des anchois, des maquereaux, des sardines .
Le requin pèlerin a des structures filtrantes en longs peignes branchiaux . Tout en nageant, il propulse l’eau à travers les rateaux de son filtre par « coups de belier » . Il peut filtrer plus de 2000 tonnes d’eau par heure , ce qui nécessite une énergie considérable .Ìl passe de longues heures en surface pour s’alimenter . Il possède une endorme foie huileux et approche une flottabilité neutre . Le pèlerin est sélectif, il choisit les couches de plancton les plus riches , le long des fonds thermiques .

Ce requin demeure jusqu’à 27 h avec les animalcules se laissant transporter par les courants de marées. Cepêcheur est un détecteur naturel et unique , potentiellement utilisable comme enregistreur des mouvements et de l’abondance d’espèces zooplanctoniques , sous influence des fluctuations climatiques .
Il peut sauter spectaculairement à la surface de la mer .

Le requin grande gueule a une bouche terminale plus que ventrale test équipé de peignes brachiaux , qui avec les mouvements de la région pharyngiale , empêchent les petites proies de s’évader .

Il passe le jour à 150 m et remonte à 15m la nuit avant de redescendre au lever du soleil . ces mouvements peuvent répondre au mouvement vertical du plancton dont il s’alimente . On connait peu son comportement alimentaire . Il se nourrit vraisemblablement en nageant dans les concentrations se plancton, avançant ses mâchoires et étendant sa cavité buccale pour y aspirer ses proies .il ferme alors la gueule et expulse l’eau par ses fentes brachiales .

SMF

(extrait Requins: les parfaits prédateurs . Alessandro de Maddalena . Editions l’ Ancre de Marine )

søke om lån | forbrukslån | lån til ny bil