Le requin Guitare

Taille max : 3.5 m

Description :

Reconnaissable à son museau étroit, pointu et aplati, ses pectorales courtes et anguleuses et ses dorsales hautes, droites et falciformes. Robe gris-brun à brun olive et noirâtre, tachetée de blanc, avec un point noir circulaire sur chaque pectorale et une marque sombre polyédrique entre les yeux; ventre crème. En général de 1.5 à 1.8 mètres de long.

Reproduction :

Ovovivipare; jusqu’à 10 juvéniles mesurant 42 à 65 cm à la naissance (en été en Afrique du Sud), dans les estuaires et les mangroves.

Distribution :

Benthique et côtier, sur les fonds sableux et en estuaire, parfois en lagons ou en zones de déferlement; évolue de 1 m à 50 m de profondeur ; a été observé en compagnie de raies pastenagues. Largement répartie dans l’indo-Pacifique (Japon, Australie : Nouvelle-Galles du sud, côte orientale de l’Afrique : jusqu’en Afrique du sud, Madagascar, Seychelles), en mer Rouge et dans le golfe Persique.

Régime alimentaire :

Petits poissons osseux, mais surtout crustacés divers (crabes, langoustes) et mollusques bivalves.

On retrouve les 2 noms de raie-guitare et requin guitare , mais anatomiquement les fentes branchiales située sur la face ventrale et non sur les côtés font que ce sont des raies , c’est le nom scientifique (genre+espèce) qui prime et pas le nom commun qui peut différer d’une région à l’autre ( ex: bar en atlantique et loup en méditérannée ) .
On trouve entre autre dans l’ordre des Rajiformes la famille des Rhinidae (raies-guitares à nageoires de requin) et la famille des Rhinobatidae (raies-guitares).

Requin ou raie guitare ? c’est fonction de la jonction ou non des pectorales à la tête. Si les pectorales ne font qu’un avec la tête, il s’agit d’une raie .

396933_336579536444527_678773553_n